SEARCH
REGION: FRANCE
ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LA DURABILITÉ: UN CONCEPT VIABLE AU QUOTIDIEN

À l'avenir, les modèles économiques basés sur l'économie circulaire joueront un rôle clé dans l'utilisation durable des ressources limitées de la planète. Le Groupe CHG-MERIDIAN, présent dans 27 pays, gère depuis 40 ans des investissements technologiques. Les principes de l'économie circulaire ont été au cœur de son modèle d'entreprise pendant toute cette période. Les experts de CHG-MERIDIAN, Virginie Versavel (Belgique), Jan-Thore Johnsen (Norvège) et Klaus Form (Allemagne), expliquent comment les clients et l'environnement en profitent.

La prise de conscience de la nécessité de faire des affaires d'une manière qui soit durable et qui protège les ressources varie dans le monde entier. Quelle est l'attitude dans votre pays ?

Versavel : La nécessité de protéger le climat est désormais en tête des priorités en Belgique et au Luxembourg, notamment dans ses entreprises. De plus en plus de clients demandent des données sur l'empreinte carbone de leurs équipements informatiques ou des rapports certifiés sur l'élimination de leurs appareils et des matières premières qu'ils contiennent. Cette tendance s'explique notamment par le fait qu'un nombre croissant d'entreprises publient des informations non financières sur la durabilité et la responsabilité sociale des entreprises, et sélectionnent leurs fournisseurs en fonction de leur degré d'écologie. Les décideurs politiques ont une forte influence sur la sensibilisation à l'environnement, par exemple en donnant aux critères de durabilité une pondération considérable de 30 % dans les appels d'offres publics.

Forme : En Allemagne, l'accent est de plus en plus mis sur ce sujet. Le terme "informatique verte" s'est imposé il y a plusieurs années avec l'évolution rapide de la technologie dans le monde. La demande de solutions vertes et économes en énergie tout au long de la chaîne de valeur n'a cessé d'augmenter depuis lors.

Johnsen : La Norvège a connu une évolution majeure. Nous devons notre prospérité au pétrole de la mer du Nord, mais nous sommes aussi des pionniers en matière de protection du climat. Nous sommes très fiers du fait que 95 % de notre électricité provient de l'énergie hydraulique, solaire ou éolienne, que nous n'avons aucune centrale à charbon et que près de la moitié des véhicules vendus au premier trimestre 2020 étaient électriques. Les décideurs politiques ont une forte influence sur la sensibilisation à l'environnement, par exemple en donnant aux critères de durabilité une pondération considérable de 30 % dans les appels d'offres publics.

Virginie Versavel, Directeur des comptes - Solutions industrielle

À PROPOS DE GREEN MOUNTAIN

Green Mountain est basée en Norvège et se spécialise dans les centres de données durables qui combinent la neutralité carbone avec les normes de sécurité les plus élevées. Les centres de données fonctionnent grâce à l'énergie hydroélectrique et sont refroidis pendant la majeure partie de l'année par le climat norvégien et les eaux glacées des fjords. Les serveurs haute performance sont utilisés par des entreprises internationales pour mener des projets de développement de véhicules complexes et gourmands en énergie, par exemple.

Que peut faire CHG-MERIDIAN pour que les entreprises rendent leurs processus plus durables ?

Johnsen : Notre première tâche est de sensibiliser les gens. En matière de durabilité, il est important que les entreprises comprennent que 95 % des équipements informatiques qu'elles souhaitent remplacer ont encore une valeur pour quelqu'un d'autre. Nous soutenons cette démarche en prenant en compte l'ensemble du cycle de vie des technologies, plutôt que de nous contenter de financer des produits. Cela commence par le déploiement et la phase de production et se termine par le retour des équipements et leur remise à neuf professionnelle pour le marché secondaire. Le partenariat avec Green Mountain en Norvège, que nous avons conclu l'année dernière, est un projet phare à cet égard. Green Mountain exploite des centres de données neutres en carbone et a constaté ces dernières années une augmentation de la demande de services de fin de vie sûrs et durables. En tant qu'experts dans ce domaine, nous soutenons Green Mountain dans cette démarche.

Forme : Nos centres technologiques de GrossGerau, en Allemagne, et de Skien, en Norvège, constituent un élément important de l'ensemble de la chaîne de valeur, car c'est là que nous remettons à neuf les actifs informatiques pour le marché secondaire. Les centres eux-mêmes ont été conçus dans une optique de durabilité et utilisent des énergies renouvelables et des emballages écologiques.

Les entreprises sont souvent accusées de faire du greenwashing. Est-il prouvé que le modèle économique de CHG-MERIDIAN répond aux exigences de l'économie circulaire ?

Versavel : Les principes de l'économie circulaire sont fermement ancrés dans notre philosophie d'entreprise, ce qui a été vérifié de manière indépendante. Par exemple, l'utilisation cyclique du matériel informatique dans notre modèle de location a été évaluée par VITO, un organisme de recherche européen de premier plan dans le domaine des technologies propres et du développement durable. VITO a plus de 20 ans d'expérience dans les évaluations d'impact environnemental.

Si le remarketing présente des avantages pour l'environnement, les entreprises courent un risque lorsqu'il s'agit de leurs données. Comment éliminer ce risque ?

Formulaire : Le règlement général européen sur la protection des données confère aux entreprises une responsabilité encore plus grande dans la gestion de leurs données. CHG-MERIDIAN dispose d'une grande expertise en matière de processus dans ce domaine. Pour nous, la gestion des services consiste à proposer à nos clients une solution offrant une sécurité élevée des données à tout moment du cycle de vie de la technologie, par exemple en cas de défectuosité d'un appareil. À la fin de la période de location, notre processus eraSURE®, certifié ISO, garantit qu'il n'y a plus de données sur l'appareil avant qu'il n'entre dans son prochain cycle de vie.

Jan-Thore Johnsen, Senior Technical Sales

EN SAVOIR PLUS SUR LE FEBELFIN

Febelfin (Fédération belge du secteur financier) est la fédération officielle du secteur financier belge et a son siège à Bruxelles. Sa Taskforce Économie circulaire a été créée en 2018 avec pour objectif de promouvoir les principes de l'économie circulaire d'un point de vue financier. Aux côtés de l'Association belge de leasing et d'autres experts en la matière, CHG-MERIDIAN est un membre actif de la Taskforce, qui a récemment publié sa Charte de l'économie circulaire. Elle soutient tous les acteurs du marché et de l'économie dans la mise en œuvre de processus efficaces en termes de ressources et permet de restructurer leurs modèles économiques linéaires en modèles économiques plus durables.

En dehors des relations avec les clients, que fait votre entreprise pour protéger l'environnement ?

Versavel : Mi-2017, l'initiative Circular Flanders a été lancée en Belgique, avec plus de 100 entreprises participantes pour financer des opérations vertes à différents niveaux, dont CHG-MERIDIAN. Depuis lors, je suis membre de la Taskforce Économie circulaire de Febelfin, la fédération du secteur financier belge. Nous avons finalisé une Charte de l'économie circulaire, décrivant comment les entreprises belges peuvent bénéficier de l'économie circulaire et y contribuer grâce au leasing. Des exemples spécifiques sont cités pour démontrer ces avantages.

Johnsen : CHG-MERIDIAN Norvège travaille en étroite collaboration avec digdir, l'agence norvégienne de numérisation, qui élabore des directives d'achat durable basées sur l'économie circulaire. Je fais partie d'un groupe d'experts qui étudient la manière dont les critères de durabilité peuvent être intégrés dans les appels d'offres publics. À la suite de ce travail, nous élaborons conjointement une nouvelle ligne directrice pour la sélection de critères de durabilité dans les appels d'offres publics. Il s'agit notamment d'examiner la question de savoir s'il faut louer ou acheter. La réponse est simple : il est plus judicieux, sur le plan financier et environnemental, de louer les articles qui perdent de la valeur.

La forme : Les principes de l'économie circulaire sont fermement établis dans notre modèle d'entreprise, et nos centres technologiques en Allemagne et en Norvège sont devenus un élément intégral de la chaîne de valeur des solutions informatiques durables. Après tout, nous atteignons ici des taux de remise à neuf très élevés de 95 %, ce qui nous a permis l'année dernière de donner un second cycle de vie à plus de 697 000 actifs. Nous voulons affiner ce que nous faisons, au-delà des services de fin de vie, et devenir encore meilleurs. C'est pourquoi nous avons fait un effort conscient pour inscrire la durabilité à notre programme pour 2020.

Klaus Form, Chef de la prestation de services du groupe

QU'EST-CE QUE DIGDIR ?

La Norvège s'est fixée pour objectif de fournir une administration publique numérique efficace à ses citoyens. Le gouvernement estime que la priorité accordée à la politique de numérisation est un facteur important de la force économique du pays. L'Agence norvégienne de numérisation sera l'outil le plus important du gouvernement pour coordonner et accélérer la numérisation du secteur public en Norvège. L'agence sera subordonnée au ministère des collectivités locales et de la modernisation, et jouera un rôle plus important en tant qu'organisme de réglementation et fournisseur. Ses principaux groupes cibles seront les administrations centrales et locales, le secteur associatif et les entreprises.

Nos Experts

Virginie Versavel,

Directeur de compte Solutions industrielles :

En travaillant avec des clients et des prospects en Belgique et au Luxembourg, et avec des fournisseurs dans le monde entier, elle a observé un intérêt croissant - et un besoin de soutien - pour les questions de durabilité. Depuis de nombreuses années, elle participe à des sommets et à des réunions au niveau national et européen, en donnant des présentations sur les sujets de la durabilité et de l'économie circulaire. En 2017, elle a piloté l'évaluation du modèle économique de CHG-MERIDIAN qui a été réalisée par l'organisme de recherche VITO. Depuis 2018, elle est membre de la taskforce belge sur l'économie circulaire au sein de Febelfin.

Jan-Thore Johnsen,

Technico-commercial senior :

Lorsque Johnsen a rejoint CHG-MERIDIAN en 2017, il a entamé un dialogue avec l'agence numérique norvégienne digdir et y fait partie depuis 2018 d'un groupe d'experts, qui le conseille sur l'élaboration de critères de sélection pour les marchés publics durables. Il y a plusieurs années, il a développé un système de rapport de durabilité pour les clients, qui est maintenant utilisé par le centre technologique de Skien, en Norvège.

Klaus Form,

Chef de la prestation de services du groupe :

Klaus Form est notamment responsable des processus opérationnels de fin de vie dans les deux centres technologiques de l'entreprise, ainsi que de la vente d'équipements remis à neuf sur le marché secondaire mondial de l'informatique. Lui et ses employés transforment chaque jour les principes de l'économie circulaire en réalité.

En apprendre davantage

Découvrez les autres services & solutions que nous proposons.
Technologiezentrum Groß-Gerau | CHG-MERIDIAN
Centre de technologie de Groß-Gerau

La durabilité mise en pratique

La gestion du cycle de vie des actifs prise en charge par CHG. C'est ici, dans le plus grand des deux centres technologiques de l'entreprise, que les biens informatiques retournés chez le client après la première phase d'utilisation retrouvent une seconde vie.

En savoir plus 

Environnement

Chez CHG-MERIDIAN, nous croyons au développement durable applicable sur toute la durée du cycle de vie des équipements informatiques, à une gestion efficace des technologies tout en conservant le plus haut niveau de sécurité, à une concurrence loyale et à une communication ouverte.

En savoir plus 
IT Durable

Gestion du cycle de vie basée sur une utilisation en faveur de l'environnement et du business

Acheté, utilisé et mis hors service après un an ou deux - une situation récurrente pour de nombreux smartphones et autres appareils d'entreprise. Cependant, grâce à la gestion du cycle de vie des actifs basée sur l'utilisation, il est possible de mettre à niveau les équipements informatiques tout en agissant de manière durable.

En savoir plus 

Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter en cas de questions !

Matthias Steybe

Group Sustainability Officer (GSO)