Choose your region

or choose our
SEARCH
REGION: FRANCE
Modèles de facturation à l’utilisation

Investir dans la technologie sans grever le budget

La transformation numérique de l’activité ouvre la voie à des modèles de facturation novateurs tels que la facturation à l’utilisation. Grâce à une méthode de facturation basée sur l’utilisation réelle, les entreprises peuvent éviter les dépenses élevées dans les domaines de l’équipement informatique ou encore de l’installation et du fonctionnement des solutions et des serveurs informatiques.

La révolution numérique permet l’utilisation de technologies telles que l’Internet des objets (IoT) et le cloud. Dans des domaines tels que la gestion et la surveillance des investissements technologiques, elles rendent ensuite possible l’élaboration de concepts commerciaux et de stratégies de financement intelligents et sur-mesure, de la facturation à l’utilisation. Ce modèle qui s’appuie sur l’utilisation réelle des équipements permet d’éviter des coûts de lancement élevés et des années d’amortissement. Cela réduit la pression exercée sur le bilan et permet ainsi de libérer du capital pouvant être consacré à des programmes d’innovation de premier plan.

Financer l’équipement informatique sur la base de son utilisation

Des modèles de facturation à l’utilisation flexibles qui n’ont pas d’incidence sur les liquidités sont déjà monnaie courante dans le domaine du financement des équipements informatiques. Des infrastructures informatiques peuvent même entièrement fonctionner sur ce modèle. Celui-ci s’adapte en effet parfaitement à la situation spécifique dans laquelle se trouve le client, offrant ainsi une facturation principalement basée sur l’utilisation.

Les entreprises qui financent les smartphones en vertu d’un modèle de facturation basé sur l’utilisation peuvent également tirer profit d’un calcul de la valeur résiduelle. En se basant sur le prix catalogue et la durée de vie utile, par exemple deux ans, la valeur résiduelle est calculée et déduite du coût. Si un smartphone vendu 1 000 € prix catalogue est utilisé pendant deux ans, période à l’issue de laquelle sa valeur résiduelle est estimée à 200 €, il n’aura alors coûté au client que 800 € sur cette période.

La facturation à l’utilisation permet de bénéficier d’un retour sur investissement dès le premier jour

Les avantages offerts par la facturation à l’utilisation sont également évidents dans d’autres domaines. Si les entreprises manufacturières financent une fraiseuse CNC ou une chaîne de montage robotisée grâce au modèle de facturation à l’utilisation, elles peuvent imputer les coûts directement au produit. Le retour sur investissement peut donc être calculé dès le premier jour, contrairement à un achat pour lequel cinq ans sont généralement nécessaires pour obtenir un retour sur investissement.

Le modèle de facturation à l’utilisation simplifie également le calcul de la rentabilité, le calcul du coût de revient unitaire, l’imputation aux centres de coûts et la planification de la production afin d’offrir une flexibilité exceptionnelle en matière de paiement. Cela s’explique par le fait qu’il s’appuie sur l’usage ou l’utilisation réelle de l’équipement, par exemple le nombre d’opérations de fraisage par mois ou par an. Si son utilisation diminue, le montant à rembourser diminuera également. Au contraire, si elle augmente, les remboursements augmenteront en conséquence.

Le secteur de la santé, surtout les hôpitaux, peut également, sur le plan financier, récolter les fruits associés aux modèles de facturation basée sur l’utilisation. Lorsque les coûts liés à l’achat et à l’utilisation de technologies et d’équipements médicaux sont ventilés par traitement individuel, il est facile d’établir une facturation par client ou par traitement. Cela permet ainsi de ne pas grever les budgets qui sont généralement soumis à de fortes pressions dans le secteur.

Comment bien choisir son partenaire ?

La mise en œuvre de modèles de facturation à l’utilisation est pour le moins complexe, que ce soit dans l’industrie ou dans le secteur de la santé. Les besoins et les coûts doivent être analysés et calculés avec précision en tenant compte de la durée de vie utile envisagée et de l’ensemble des ressources internes et externes nécessaires au fonctionnement, à la maintenance et au remarketing de ces équipements. Des contrats flexibles permettant une évolutivité des logiciels, mais aussi de l’infrastructure et des équipements informatiques en fonction des besoins sont tout aussi importants. L’accompagnement offert par un partenaire non captif est crucial dans le cadre d’un tel projet. Ce partenaire doit posséder une expertise dans des domaines tels que les technologies, le financement, les modalités et les services, être en mesure de rendre les processus techniques et administratifs transparents et d’être l’interlocuteur unique du client. Une expérience en matière de gestion des paiements, des portefeuilles et des services ainsi qu’une solide connaissance du marché sont également essentielles à l’optimisation des investissements dans la technologie grâce aux solutions de facturation basées sur l’utilisation.

CONTACTEZ-NOUS !

Nous aimerions avoir de vos nouvelles ! Si vous cherchez à adopter un lieu de travail numérique mais ne savez pas par où commencer, n'hésitez pas à nous contacter pour une discussion sans engagement sur le processus le plus approprié pour vous.

Patrick Henrion

Vice President Sales France

EN SAVOIR PLUS

Découvrez les autres solutions et services que nous proposons.
Gestion du digital workplace

Conception optimale et gestion efficace du digital workplace

De nos jours, les collaborateurs attendent de leur employeur qu’il mette à leur disposition un environnement de travail numérique et mobile (ce qu’on appelle le digital workplace) doté des dernières technologies, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 !

En savoir plus 
Man in suit presenting in-front of a screen
Le digital workplace

Le digital workplace est la clé de toute stratégie numérique

La réussite de votre stratégie numérique demande bien plus que des offres et des processus innovants basés sur la technologie. L’environnement de travail doit également être adapté. Oliver Schorer, DSI de CHG-MERIDIAN, évoque avec nous l’environnement de travail à la fois numérique et mobile (également appelé digital workplace) ainsi que ses avantages.

En savoir plus 
Cas pratique

LE DIGITAL WORKPLACE CHEZ CHG-MERIDIAN

Dans l’entreprise, la tendance est à la mobilité. Mais que devez-vous mettre en place pour que vos collaborateurs puissent travailler à distance sans aucun problème ? Lisez la suite pour savoir comment CHG-MERIDIAN a mis en place son digital workplace

En savoir plus