SEARCH
REGION: FRANCE

Faire de la transformation digital un succès

Entretien avec Ulrich Bergmann, Chief Financial Officer (CFO) du groupe CHG-MERIDIAN, sur la culture du changement, la vision et les cinq facteurs de réussite des grands programmes de transformation.

La révolution numérique bouleverse le monde des affaires. La crise actuelle a souligné que la numérisation n'est plus un simple avantage concurrentiel, elle est essentielle. Pour que l'investissement dans le progrès soit un succès, il faut que toute une série de facteurs soient réunis. Nous nous sommes entretenus avec Ulrich Bergmann, directeur financier du groupe international CHG-MERIDIAN, sur l'un des plus grands projets de transformation de l'histoire de l'entreprise, et sur ce qui détermine le succès ou l'échec des mesures de numérisation.

close up of a white male in a suit

Ulrich Bergmann, 47 ans, a rejoint le Groupe CHG-MERIDIAN en tant que Senior Executive Manager en 2019. Il a été nommé Chief Financial Officer (CFO) au début de l'année 2020. À ce titre, Bergmann est responsable du Project Management Office (PMO) et des départements Comptabilité, Gestion des contrats, Contrôle de gestion, Ventes internes, Juridique, Excellence opérationnelle, Fiscalité et Trésorerie. Les vice-présidents exécutifs des finances dans les 28 pays relèvent également de M. Bergmann.

 

Monsieur Bergmann, la transformation numérique est souvent décrite comme la grande tâche de notre temps. En quoi consiste-t-elle ?

Les transformations ont une influence considérable sur les organisations de l'avenir, les processus, les structures, les rôles et les profils professionnels subissant des changements. Dans ce contexte, la révolution numérique n'est pas un phénomène récent, mais son rythme s'accélère sensiblement et les mesures de numérisation prennent de l'importance dans les agendas des entreprises. Cela ne s'applique pas seulement au sujet brûlant du travail à domicile, bien sûr. Les clients s'attendent généralement à ce que les produits offrent une convivialité immédiate et directe ; ils veulent de la transparence en matière de traitement et de tarification, et ils s'intéressent de plus en plus aux offres en libre-service. En bref, l'accent est mis sur l'expérience client. Le point de départ de cette évolution est un changement culturel et la numérisation des processus fondamentaux au sein des entreprises elles-mêmes.

Vous avez probablement en tête la pandémie de coronavirus lorsque vous évoquez le travail à domicile. Quel est, selon vous, son impact sur la numérisation ?

La pandémie de coronavirus a un impact énorme sur notre économie et notre société. Elle a mis en évidence le fait que la numérisation n'est plus seulement un avantage concurrentiel, mais une condition minimale pour le succès à long terme des entreprises. Les entreprises qui investissent aujourd'hui dans la transformation numérique seront les gagnantes de demain, car elles seront mieux à même de réagir aux changements du marché et donc d'être plus compétitives. La situation actuelle le montre très clairement.

Ulrich Bergmann, directeur financier du groupe CHG-MERIDIAN

"Un plan clairement défini est extrêmement important. Les organisations en pleine transformation doivent avoir une compréhension de ce qui a déjà été mis en œuvre, de ce qui se passe actuellement et des prochaines étapes. Il est ainsi plus facile d'évaluer le statu quo, de fixer des priorités et de se concentrer sans perdre de vue la situation dans son ensemble."

Quelle est l'importance de la transformation numérique pour une entreprise de taille moyenne telle que CHG-MERIDIAN ?

Nous sommes une entreprise mondiale de gestion des technologies et, à ce titre, nous voyons clairement les avantages d'investir dans le progrès numérique. Notre ambition est de façonner activement l'avenir plutôt que de simplement réagir aux événements. En tant que comité de direction complet, nous avons donc fait de la numérisation une priorité absolue de notre agenda. Faire avancer la transformation numérique de CHG-MERIDIAN est l'une de nos tâches les plus importantes dans la perspective des années à venir à cet égard. Il s'agit notamment d'accroître notre rentabilité et de créer un environnement dans lequel nous pourrons continuer à faire évoluer notre modèle d'entreprise.
 

D'où est partie l'entreprise et quel chemin a-t-elle parcouru ?

Il y a quelques années déjà, CHG-MERIDIAN a eu des idées et des approches initiales en matière de numérisation. À la mi-2019, nous nous en sommes servis pour développer une vision à l'échelle de l'entreprise qui a été mise en route au début de 2020 avec le Global Digital Transformation Program (GDTP). Nous avons maintenant déployé les premiers projets internationaux moins d'un an après le lancement initial, notamment un système de signature électronique et un logiciel d'archivage numérique des documents. Ces deux systèmes simplifient et accélèrent le traitement des contrats internationaux. D'autres projets stratégiques seront prêts à être déployés sous peu ou sont en cours de développement, par exemple notre système de gestion des technologies et des services TESMA®.

White male in a suit with a tie on

Vous avez parlé de la vision. Quelle est son importance dans la gestion de la transformation numérique ?

Un plan clairement défini est extrêmement important. Les organisations en pleine transformation doivent savoir ce qui a déjà été mis en œuvre, ce qui se passe actuellement et quelles sont les prochaines étapes. Il est ainsi plus facile d'évaluer le statu quo, de fixer des priorités et de se concentrer sans perdre de vue la situation dans son ensemble. Dans ce contexte, il est important d'analyser les processus existants avec un œil critique.  Ne pas numériser les processus faibles ! Nous devons également garder à l'esprit que les organisations en cours de transformation n'agissent pas de manière isolée ; elles font partie d'un écosystème dans lequel d'autres organisations sont intégrées. Celles-ci peuvent se trouver à un stade différent de leur processus de numérisation, et les interfaces peuvent ne pas fonctionner les unes avec les autres. Si l'on ne garde pas un œil attentif à la fois sur les détails les plus fins et sur la situation dans son ensemble, il peut être facile de perdre le fil de la transformation.

5 facteurs pour une transformation digitale réussie

Close up of a person holding a smartphone with car headlights in the background
  1. Toutes les parties prenantes - internes et externes - doivent y adhérer.
  2. Créer une vision
  3. Gérer l'obtention de résultats et élargir les compétences
  4. Adapter l'organisation informatique
  5. Instaurer une culture du changement

Comment la numérisation a-t-elle modifié vos processus de gestion des clients et des partenaires ?

À l'avenir, nous souhaitons intégrer encore plus étroitement nos clients, partenaires et fournisseurs dans nos processus, car cela simplifie et accélère l'échange de données des deux côtés. Notre plateforme TESMA® simplifie également la communication. Elle nous permet de mieux comprendre nos clients et partenaires, leurs points sensibles et l'environnement dans lequel ils opèrent, afin que nous puissions créer pour eux des concepts commerciaux personnalisés. En même temps, la fonctionnalité de libre-service permet à nos clients de répondre eux-mêmes à leurs besoins et d'initier des commandes. De manière rapide et pratique. L'intégration numérique de CHG-MERIDIAN dans l'écosystème du client ou du partenaire crée une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées.

En parlant de changement culturel, quel rôle jouent les employés dans la numérisation ?

Une transformation aussi complète nécessite l'approbation et l'acceptation de toutes les parties prenantes, tant internes qu'externes. La refonte des processus et la mise à niveau du matériel informatique sont importantes, mais elles n'ont guère de valeur si les employés ne peuvent pas faire face aux changements. Tout le monde doit être impliqué. Après tout, l'innovation et le travail agile ne se limitent pas à l'équipe de transformation, mais doivent être intégrés de manière permanente dans la culture d'entreprise. Pour ce faire, il faut être transparent sur les raisons de la transformation et, idéalement, impliquer activement tout le monde dans la conception des projets. L'avantage de CHG-MERIDIAN est que nous avons toujours eu une culture start-up ancrée dans l'histoire de notre entreprise et que nos collaborateurs ont une forte affinité avec les nouvelles technologies. Néanmoins, le changement ne se fait pas tout seul, c'est pourquoi nous travaillons sur la gestion stratégique du changement avec notre département des ressources humaines.